En janvier 1989, María Muñoz et Pep Ramis créés la compagnie de danse Mal Pelo. Depuis le début, le groupe a basé son travail sur la recherche d’un langage personnel. De ces expériences naîtront différentes propositions scéniques ancrées dans une transversalité propre, simple et profonde. La compagnie compte plusieurs grandes tournées mondiales (Europe, USA, Moyen-Orient, Canada et Amérique du Sud), une activité que la compagnie organise en alternance avec des périodes de création. Cette itinérance est source d’inspiration dans les techniques et méthodes de travail enrichies par des échanges avec d’autres créateurs.

Depuis 1989, Mal Pelo a présenté les spectacles suivants : Quarere (1989), Sur Perros del Sur (1992), Dol (1994), La Calle del Imaginero (1996), Orache (1998), El Alma del Bicho (1999) , L’animal a l’esquena (2001), Atrás los ojos (2002), An el silenci (2003), BACH (2004), ATLAS (2005), Testimoni de llops (2006), I’ve vu des chevaux (2008), Tots els noms (2010), Caín & Caín (2011), L’esperança de vida d’una llebre (2013), El cinquè hivern (2015), 7 Lunas (2015), La Montagne, la Vérité et le Paradis (2017); Sur les Variations / Variations de Goldberg (2019), Inventions (2020) et Highlands (2021).

En 2001, Pep Ramis et María Muñoz inaugurent L’animal à l’esquena, un centre multidisciplinaire de création et d’échange dans une ferme de 19 hectares située à Celrà (Gérone). Un refuge qui encourage l’échange d’idées et d’expériences entre metteurs en scène, musiciens, vidéastes, théoriciens et danseurs qui participent à des résidences, des ateliers et des laboratoires.

 

Mal Pelo a reçu le prix national de danse 2002 de la Generalitat de Cataluña pour le spectacle L’animal à l’esquena et le projet du centre de création de Celrà du même nom.

Prix National de Danse / Modalité de Création 2009 décerné par l’INAEM-Ministère de la Culture, en reconnaissance de la trajectoire de la compagnie dans le domaine de la création chorégraphique et dans le but d’encourager l’initiative de L’animal à l’esquena. Mention spéciale pour le spectacle Bach et le centre de création L’animal à l’esquena.

Prix Ciutat, Barcelona 2017 en danse contemporaine à la compagnie Mal Pelo, María Muñoz – Pep Ramis, pour la transmission généreuse et délicate de la pièce Bach et la brillante et exceptionnelle performance de Federica Porello qui apporte une lumière à la grande richesse de la chorégraphie de María Muñoz.

Critics Award, Barcelone 2018, pour le spectacle Bach de María Muñoz et pour Federica Porello en tant que meilleure interprète féminine en danse pour son interprétation de Bach.

Liens d’intérêt